Comment rompre à la gloire de Dieu

Deepak Reju | February 23, 2016


Si on me donnait dix centimes à chaque fois que quelqu’un vient s’asseoir en larmes sur mon canapé à cause d’une rupture, je serais riche. Je suis pasteur dans une Eglise qui a une moyenne d’âge de 28 ans. En règle générale, si vous coincez un certain nombre d’hommes et de femmes célibataires dans le même bâtiment, ils passeront sûrement du temps ensemble et il y aura des mariages. Cela fait donc partie de mon activité normale d’avoir des conversations du genre « Avec qui démarrer des fréquentations ? » ou « Devrions-nous nous marier ? »

Toutes les relations n’aboutissent pas au mariage. Et en matière de rupture, les chrétiens ressemblent malheureusement trop souvent au monde qui les entoure. Ils s’ignorent mutuellement. Ils lancent des ragots sur leur ex. Ils continuent à le/la désirer. Ils doivent se battre contre l’amertume ou pour dépasser la douleur de la perte. Ils se laissent aller à jeter un coup d’œil à sa page Facebook ou son compte Instagram (A-t-il avancé dans sa vie ? Ou est-elle encore en train de souffrir, comme moi ?)

Si l’Evangile de Jésus est ce qui est le plus important pour nous, cela se verra dans les pires moments. Mais si…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/comment-rompre-a-la-gloire-de-dieu.