La vision chrétienne du monde : la fin qui est un commencement (5/5)

Albert Mohler | August 29, 2016


La victoire sur la malédiction du péché a son origine dans l'amour de Dieu et dans sa détermination souveraine à sauver les pécheurs. Et elle est établie par la croix et la résurrection du Christ. L'expiation que Jésus-Christ a accomplie nous sauve du péché. Toutefois, il est clair en lisant le Nouveau Testament que nous sommes dans l'attente de la transformation de notre corps et de la venue du Royaume dans sa plénitude. Toute lecture honnête du Nouveau Testament nous enseignera que notre salut est obtenu en Christ, mais que nous sommes dans l'attente de la manifestation finale de la gloire du Christ dans la plénitude du Royaume.

Pour comprendre le Royaume, il est utile de considérer le fait que le Royaume est déjà là, inauguré par le Christ, mais qu'il n'est pas encore pleinement accompli. L'aspect « déjà / pas encore» du Royaume explique pourquoi le péché est toujours présent dans nos vies, alors qu'il est entièrement vaincu. La mort aussi a été vaincue à la croix, mais nous passons encore par la mort. La création continue de soupirer dans l'attente de la rédemption, et e maintenant encore le serpent injecte son venin.

L'eschatologie chrétienne, avec sa compréhension développée de l'Histoire…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/la-vision-chretienne-du-monde-la-fin-qui-est-un-commencement-5-5.