La vision chrétienne du monde : le péché et ses conséquences (3/5)

Albert Mohler | August 15, 2016


Notre perception du monde nous oblige à constater que les choses ne sont pas devraient l'être ce qu’elles devraient être. Nous sommes loin du monde de béatitude sans tache qui nous est révélé dans les deux premiers chapitres du livre de la Genèse. Au contraire, nous vivons dans un monde rempli de moustiques, de virus, de tremblements de terre, et de malveillance dans le monde animal. Les preuves de la mort et de la décomposition nous entourent, jusque dans notre propre corps.

Nous voyons aussi la violence et le péché provoqués et commis par les êtres humains. Non seulement nous subissons la violence de la nature, mais notre propre nature peut souvent se révéler violente. Nous ne subissons pas seulement la violence de la nature, mais nous pouvons aussi être des créatures dont la propre nature est souvent violente. Observer l'humanité, c'est voir l’indéniable réalité : quelque chose a terriblement mal tourné. Si la Bible commence par l'histoire de la création, elle ne tarde pourtant pas à expliquer ce qui a mal tourné. Encore une fois, cette histoire est exigée pour toute vision du monde, et toute philosophie de la vie doit expliquer pourquoi les êtres humains sont comme ils sont…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/la-vision-chretienne-du-monde-le-peche-et-ses-consequences-3-5.