Paul Ricoeur dans le conflit des interprétations

| January 20, 2017


Paul Ricœur est un des penseurs les plus connus du protestantisme français. Dans le monde, son prestige grandit. Dans les Églises, beaucoup ont entendu prononcer son nom, mais peu encore l'ont lu. Dans quel sens son influence croissante joue-t-elle ? Henri Blocher avait analysé la démythologisation selon Ricœur pour la conférence de Lausanne sur l'évangélisation (1967 - voir le livre «Les Trois amis»). Il rend compte aujourd'hui d’un autre ouvrage de Ricœur. La pensée de Ricœur intéresse d'abord les philosophes et les théologiens ; mais l'impact qu'elle a sur la vie des Églises devrait pousser d'autres lecteurs d'ICHTHUS à faire l'effort d'une initiation.

La charge de doyen à Nanterre n'a guère laissé au professeur Paul Ricœur le loisir de penser et d'écrire. Lors de la première parution de cet article, il n’avait pas encore donné la suite promise de sa Philosophie de la Volonté. Maître à penser d'un nombre croissant d'intellectuels, non seulement protestants mais aussi catholiques, il a fait patienter son public en présentant un recueil de travaux1 dans les années 1969-1970.

Hormis, peut-être, ses deux ripostes au structuralisme parues dans la revue Esprit (1963 et 67), et la préface à Bultmann (Jésus), la plupart…


To read the rest of this article, visit https://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/paul-ricoeur-dans-le-conflit-des-interpretations.