Peur et solitude

| July 18, 2016


On a pu lire dans un Dossier de PARIS-MATCH (') : « L’astrologie n'a jamais été aussi florissante que depuis que les hommes ont les moyens de prouver son absurdité... Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont les jeunes qui sont les plus friands d'horoscopes: sur 100 lecteurs d'horoscopes, 71 ont entre 18 et 25 ans, alors que le pourcentage tombe au-dessous de 50% après 55 ans. Et ce sont les couches les plus aisées et les mieux éduquées, et spécialement celles de la région parisienne, qui fournissent à l’astrologie sa plus grosse clientèle. Alors que les paysans, qui vivent pourtant beaucoup plus dans la dépendance du ciel, sont les plus réfractaires. » Le paradoxe n'est qu'apparent. 

Et il n'est pas besoin d'être clerc en psychologie pour l’expliquer. Mme SOLEIL, avec son robuste bon sens, a tout dit quand elle a parlé de la peur des hommes et des femmes du XXe siècle. Nous sommes des « déboussolés ». Les religions, qui montraient le chemin du salut, sont partout en crise. Et la science, en l’explorant jusqu'en ses tréfonds, a détruit ce que notre univers pouvait avoir de rassurant. »

Nous regardons le ciel, et nous savons…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/peur-et-solitude.