Polémiquer autour de l’Évangile (4ème partie)

Tim Keller | May 18, 2015


Dans les articles précédents (voir la série), j'ai résumé les points clefs de ma compréhension d'auteurs chrétiens sur la façon de s'engager dans un débat ou une controverse théologique de manière constructive. Aujourd'hui, je termine la série avec une septième et dernière règle.

7. La règle de tous : Seul Dieu sonde les cœurs, je dois me souvenir de l'évangile et m'en tenir à critiquer la théologie.

En lisant ce que ces hommes et d'autres ont écrit à propos de l'importance et des dangers de la polémique, j'ai dégagé un thème récurrent dans leurs écrits que je n'ai pas pu attribuer à une seule personne. Ce thème concerne le problème de l'argument ad hominem, la stratégie qui consiste à attaquer passionnément la personne en elle-même plutôt que sa doctrine ou son point de vue. Gillespie nous met en garde contre « l'amertume… dans la manière de s'exprimer ». Si vous êtes zélé, dit Gillespie, exprimez-le en conformité avec la force incroyable et le pouvoir de vos arguments bibliques et logiques. « Il est inutile d’ajouter au pénétrant de la raison le tranchant de la passion… Il vaut mieux ne pas ajouter un flot de mots passionnés à un discours quand il ressemble déjà…


To read the rest of this article, visit http://thegospelcoalition.org/evangile21/article/polemiquer-autour-de-levangile-4eme-partie.