4 façons de remporter la victoire sur le surmenage

J. D. Greear | April 22, 2015


Je suis une personne très occupée. J’interagis constamment avec des gens qui sont eux-aussi très occupés. Il y a des chances que .ce soit aussi le cas pour vous ! (Ce qui explique pourquoi vous ne prenez pas le temps de lire cette introduction… Et vous passez directement aux quatre points un peu plus bas !) Personne n’a le temps. Et même si on n’aime pas ça, on ne peut pas vraiment y échapper.

Être sur-occupé n’est pas seulement inconfortable, c’est aussi dangereux. Il y a peu de choses aussi destructrices (y compris pour l’âme) que le surmenage. Blaise Pascal affirme que le surmenage mène plus de personnes à l’enfer que l’incrédulité.

L’impression d’être quelqu’un nous attire vers toutes les occupations. Lorsque mon emploi du temps est bien rempli, je me sens très demandé. J'ai l'impression que sans moi, le monde ne tournerait plus rond… Qui n’a pas déjà pensé cela ? En tant que chrétien, on a fâcheusement tendance à ignorer cette idolâtrie en l’assimilant à la loyauté ou autre louable dévouement. Alors que nous prétendons tout donner pour Jésus, nous ne faisons que consumer les faibles ressources de notre propre suffisance. Mais pendant ce temps, Jésus n’est pas plus impressionné que…


To read the rest of this article, visit http://thegospelcoalition.org/evangile21/article/4-facons-de-remporter-la-victoire-sur-le-surmenage.