Avoir un état d’esprit de pèlerin en ce qui concerne l’argent et les biens matériels

Randy Alcorn | January 18, 2017


Plus nous possédons de choses sur la terre, plus nous risquons d'oublier que nous sommes les citoyens d'un autre monde, et non de celui-ci, et que c'est là-bas qu'est notre héritage, non ici. Les Lévites n'avaient pas d'héritage terrestre, car Dieu lui-même était leur héritage (Deutéronome 18.1-2). Les chrétiens savent qu'ils sont “un peuple élu, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple appartenant à Dieu” (1 Pierre 2.9). Les prêtres n'avaient pas d'héritage terrestre, et nous-mêmes, en tant que prêtres de la nouvelle alliance, n'en avons pas non plus. Nous sommes à la fois princes et prêtres. Nous sommes “héritiers de Dieu et cohéritiers avec le Christ” (Romains 8:17), et nous avons “un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir, réservé pour [nous] dans les cieux” (1 Pierre 1.4).

Les pèlerins n'ont pas d'attaches. Ce sont des voyageurs, pas des colons, et ils sont parfaitement conscients que posséder trop de choses risque de les distraire et de les encombrer. Les choses matérielles ont un intérêt pour les pèlerins, mais seulement dans la mesure où elles facilitent leur mission. Si vous deviez voyager à travers un pays à pieds ou à vélo, quelle serait…


To read the rest of this article, visit https://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/avoir-un-etat-desprit-de-pelerin-en-ce-qui-concerne-largent-et-les-biens-materiels.