Les 4 dangers de l’Église qui cherche à être “cool”

Jean-René Moret | August 19, 2015


Ma réflexion est partie d'un article en ligne : Hipster Christianity, revisited, qui souligne qu'on ne peut pas changer la forme de l'Église sans altérer son message.

D’une part, il remet en question l'axiome selon lequel on peut changer sans limites la forme du message de l'Évangile, tout en en gardant le contenu. D'autre part, il met en  garde contre le danger des Églises de hipster, qui cherchent à être cool, à la dernière mode.

Quand j’ai partagé cet article sur facebook, on m'a demandé quels dangers je voyais à l’idée d'une Église cool; ma réponse forme la base de cet article.

Avant de parler des dangers, je vais d'abord évoquer de bonnes raisons d'adapter la forme de l'Église à la culture contemporaine. Les dangers que je souligne sont réels, mais ils ne signifient pas que l'on doit abandonner toute idée de pertinence culturelle. 

Une adaptation légitime

Deux angles importants au moins justifient l'utilisation de formes culturelles contemporaines.

Sous l'angle de la louange (au sens large, pas juste musical), du culte qu'on rend à Dieu, c'est l'Église telle qu'elle est aujourd'hui qui apporte sa louange. C'est donc bien d'utiliser des formes culturelles qui correspondent aux gens qui y…


To read the rest of this article, visit http://thegospelcoalition.org/evangile21/article/les-4-dangers-de-leglise-qui-cherche-a-etre-cool.