Les tyrans pastoraux

Erik Raymond | September 29, 2017


C’était une journée difficile à l’église. Ce qui était censé être une expérience de culte bénie et significative ressemblait plutôt à un coup de poing dans l’estomac.

Que s'était-il passé ? Ceux qui étaient en position d'autorité s'étaient comportés comme d'égoïstes tyrans.

Nous en trouvons les caractéristiques en 1 Samuel. Les fils d'Eli, qui servaient au temple, y sont décrits par l'auteur comme des «hommes sans valeur» (v. 12). Cela nous peine de lire que ces leaders «ne connaissaient pas le Seigneur» (v. 12). Dans les versets 13 à 17, nous voyons comment ils profitaient sans scrupule de leur rôle et du peuple. Alors qu'un adorateur mettait de côté le restant de l'offrande de paix pour sa famille, un des serviteurs du prêtre profitait de l'occasion pour passer. Ces hommes de main se promenaient avec une fourchette à trois dents à la main,  s'approchaient de la famille et mettaient -sans gêne- leur fourchette dans le plat, pour récupérer le maximum de viande à ramener aux leaders. (v 13-14) Les prêtres n'étaient pas affamés. Il leur était déjà réservé la poitrine et la jambe droite de l'animal (Lev. 7.28-36). De plus, ces intimidateurs sacerdotaux exigeaient des morceaux de viande crue de la part de l'adorateur (v. 15) avant d'offrir la partie…


To read the rest of this article, visit https://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/les-tyrans-pastoraux.