Ma vieillesse et ma mort

Bernard Dunand | July 7, 2015


« La conscience réfléchie de la mort est le propre de l'homme »  Prof. Jacques Bréhant.

Discourir sur un événement est une chose ; le vivre en est une autre. Il est aisé de parler de la mort… des autres. Mais quand je vis, moi, ma propre vieillesse et que j'approche de ma propre mort, tout en moi est alors en jeu. Ma personne même, dans tout ce que je suis, tel que je me sens et tel que je me pense se trouve enserrée dans ses ultimes circonstances terrestres. Et mes entrailles profondes s'angoissent. « La mort de celui qui meurt », c'est bientôt la mienne (Ez 18:32).

Bientôt soixante-six ans. Mon père n'était plus de ce monde à l'âge que j'ai. Un beau-frère, de deux ans mon aîné, nous a quittés récemment. Un bon ami de la captivité, mon contemporain, vient de mourir. A cette occasion, un autre m'écrit : « Quelle amère solitude que l'approche de la mort ! » 

 Alors ? Y penser le moins possible ? « Se distraire », comme l'a écrit Pascal et comme tant d'hommes le font pour oublier la mort qui vient ? « Mangeons et buvons, car demain… nous mourrons » (1 Cor 15:32). Je ne…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/ma-vieillesse-et-ma-mort2.