Mourir de joie

Michel Vincent | November 3, 2015


« (…) je ne considère pas ma vie comme précieuse, pourvu que j’accomplisse avec joie ma course et le ministère que le Seigneur Jésus m’a confié : annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu ».  - Actes 20 :24  

On dit que le bonheur n’est pas une destination, mais une façon de voyager. L’apôtre Paul nous en fait par ces mots la démonstration avec éclat. Il sait sans l’ombre d’un doute que des persécutions l’attendent, que la vie ne sera pas de tout repos. Il est même convaincu qu’il l’exposera et que la rencontre avec la mort sera violente.  

L’Histoire lui donne raison : Paul connut la torture, et fut décapité… Si l’on me racontait ma propre histoire et qu’aux dernières pages, à la toute fin de ma vie, l’on me dit qu’elle se terminera dans la douleur, et au terme d’une vile exécution, est-ce que je choisirais la joie ? Pour l’apôtre, la question ne semble pas se poser. Tout ce qui compte, pour lui, c’est d’accomplir sa course avec joie. Plus important que l’issue, la façon de vivre est le présent qui nous relie à l’éternité et expose notre foi véritable.

Joie et plaisirs

La difficulté à discerner la joie véritable est de la…


To read the rest of this article, visit http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/mourir-de-joie.